Le doudou ou l’objet transitionnel : l’avis d’un pro 17 janvier 2017 – Categorie: L'avis des professionnels – Mots clés: ,

Nous l’appelons communément « doudou », d’autre l’appelle « objet transitionnel », nous avons voulu savoir pourquoi est il si important pour nos enfants…

Voici l’avis d’une psychologue de l enfant et de l’adolescent, Fanny Coculo:


Dès l’âge de 4 mois, le bébé commence à se décoller de sa mère (ou figure principale d’attachement) et engage ses premiers pas sur le chemin le menant de la dépendance à l’autonomie. Ce détachement va progressivement lui permettre de se vivre en tant que personne à part entière. Pour accompagner doucement ces premiers processus de séparation, l’enfant a besoin que s’ouvre un espace intermédiaire, un entre-deux que Donald Winnicott, pédiatre britannique, a nommé l’aire transitionnelle.

 

S’il pouvait déjà trouver de l’apaisement grâce à une comptine, une mélodie ou à son propre pouce, l’enfant investit généralement un nouvel objet plus concret qui deviendra Le doudou !
Qu’il s’agisse d’une peluche, d’une couverture ou d’un bout de tissu, cet objet a pour fonction première de le rassurer. Le Doudou représente un objet transitionnel. Selon la définition de Winnicott, l’objet transitionnel réconforte l’enfant parce qu’il est lui est familier.

Il représente un compagnon qui le soutient dans son entrée dans l’aire transitionnelle, dans ses premières expériences qu’il vit indépendamment de sa mère.

 

Si l’objet transitionnel rassure l’enfant lors des phases de séparation d’avec sa mère, il présente d’autres fonctions soutenant des étapes fondamentales de son développement.L’objet transitionnel est un objet concret que l’enfant manipule à sa guise.

 

doudouuse

Il peut le malmener, le machouiller, l’attaquer, le rejeter pour ensuite mieux le retrouver. L’objet survivant à toutes ces expériences, donne l’illusion à l’enfant qu’il existe un monde qu’il a la capacité de créer par lui-même.
L’objet transitionnel représente un support matériel et sensoriel sur lequel l’enfant s’appuie pour rêver et construire le monde qui l’entoure. Il lui permet d’ouvrir un espace de jeu au sein duquel l’enfant développe sa capacité à être seul tout en se sentant hors de danger.

Le Doudou ou objet transitionnel permet donc d’étayer les capacités créatives de l’enfant tant sur le plan fantasmatique que relationnel. Il l’accompagne dans sa construction en tant que sujet tout en soutenant les processus de compréhension de son environnement. En d’autres termes, il procure à l’enfant un sentiment de sécurité interne qui l’aide à explorer le monde extérieur.
Le Doudou représente une figure d’identification privilégiée pour l’enfant. Par le biais des histoires mises en récit dans Ourson d’avril, l’enfant peut, par identification, préparer son inconscient à mener ses propres aventures. Il acquiert des ressources internes l’aidant à surmonter ses angoisses pour faire plus facilement face à la séparation, à l’inconnu, aux dangers et épreuves de la vie.

 

Fanny Coculo, psychologue de l’enfant et de l’adolescent